Le blog

Quinze jours

Quinze jours loin de chez soi, loin de ses proches, de son quotidien, de sa culture. Quinze jours en dehors de sa zone de confort. Quinze jours gravés à jamais dans ma mémoire.

Ce laps de temps si court à l’échelle d’une vie, et pourtant si riche, si intensément humain, qu’il ouvre des perspectives que l’on pourrait chercher toute une vie.

Quel exercice difficile que de mettre des mots, des phrases pour décrire des émotions si fortes. Tâcher d’apporter quelque chose, d’aider via nos mains et notre pratique est une expérience tout à fait exceptionnelle, au sens propre, dans un tel contexte. Les échanges sans parole, la réception des émotions de nos petits patients, la confrontation à la réalité du monde en dehors de ce que l’on pense être notre jardin d’éden, les leçons de vie enseignées parfois sans le savoir par des enfants… Tout ceci est pour moi le point culminant, là où cette mission a pris tout son sens.

En dehors de la pratique ostéopathique, c’est également mon regard sur la vie, sur ma vie qui se modifie lorsque je suis confronté à cette autre réalité, ou plutôt à cet autre fragment de réalité qui s’ajoute et s’intègre à la mienne, laissant place à une conception nouvelle, qui je l’espère, continuera à évoluer, et s’enrichir grâce à ces petits moments de vie, si court dans le temps, et pourtant si édifiants et formateurs. 

Pour tout ceci, je voudrai dire merci. Merci à Docosteocam, merci à toute l’équipe, merci à Danith, Florent, Stéphanie, Alain, Kévin, Anouck, Isa, Patrick, Annett, Renaud, Amir, Laura, Raymond, Manon, et tous les acteurs de cette pièce. Merci aux différents centres de nous accueillir, et surtout merci aux patients de nous avoir fait confiance. Merci.

Cassiel

id justo commodo commodo id risus. tempus libero leo. consequat.