Le blog

Je me souviens

Je me souviens de cette petite fille au Restaurant des enfants

Un jeu, un cache-cache derrière cette toile blanche
J’entrevoie une main deux pieds
Soudain le rideau s’élève
La lumière éclaire son visage

Nous avons communiqué avec les mains,
Et puis par le regard,
Danith, l’interprète n’était pas loin pour nous aider à converser.

Elle s’est approchée doucement vers la table de consultation
Comme beaucoup d’enfants rencontrés
Son histoire singulière se ressent dans le mouvement de ses tissus
En toute humilité ma volonté était de l’accompagner vers le calme et le relâchement,
Ensemble,
entre cette petite fille, moi-même
Parfois une personne de l’équipe venait me rejoindre
Parfois un personnel soignant du centre venait à ses côtés pour la rassurer.

La prise en charge ostéopathique est différente parce qu’elle nous demande de prendre le recul sur nous même parfois nécéssaire pour apporter un soin adapté à chaque enfant rencontré.
Elle s’adapte en tenant compte de la culture cambodgienne, de la richesse du pays mais aussi de son histoire, aux conditions de vie parfois difficiles, du système de santé et ses limites.

Dans chacun des centres émerge une énergie différente que nous apprenons à percevoir, Ensemble
Je me souviens de Soksan, de la volonté d’échanger avec l’équipe soignante, conseiller et transmettre.

Si un mot me venait à l’esprit ça serait la Bienveillance,
Dans les soins que chacun à apporté lors des consultations,
Au sein même de l’équipe,
Une cohésion permettant d’accompagner chaque enfant avec la meilleure présence possible.

En attendant le prochain voyage, cette mission continue d’exister à travers mes pensées et les souvenirs de ces belles rencontres.
Au plaisir de se retrouver.

Anouck Cordonnier

facilisis pulvinar elementum Sed nunc commodo libero non ut et, libero.