Mai 2017 : La croisée des chemins

Publié le 19 mai 2017

Consultez la newsletter de mai 2017


Janvier 2017 : Pas de trêve hivernale pour les soins

Publié le 3 février 2017

Consultez la newsletter de janvier 2017


Quel beau témoignage…

Publié le 13 décembre 2016

Bonsoir Patrick,

img_2833

Un très grand merci à toi & a ton équipe extraordinairement chaleureuse et pleine de compassion.

Tous les enfants ainsi que les responsables du Centre se joignent à moi pour vous remercier de cette très belle journée.

Vos soins ont des effets immédiats sur la majorité des enfants & adultes : Samnang le bec de lièvre m’a confié qu’il parle mieux sans le zozotement depuis votre départ, ceux qui avaient un mal de crane ne l’ont plus mal, tout comme les jambes des footballers & de la jeune fille que vous avez eue. San a moins mal au dos, il a regretté qu’il n’a pas pu emmener son papa le lendemain, la mère nourricière elle aussi sent moins les douleurs au bassin…

Bref tout le monde est si heureux de se sentir si bien physiquement qu’ils sont prêts à repartir a Siemreap lorsque votre équipe sera de retour en Novembre prochain.

img_2837

Pour ma part, c’est bien la première fois que je suis face à des consultations ostéopathiques ; je ne soupçonnais même pas leur existence & pourtant cette journée de vendredi nous a enchantés.

 

Merci encore pour votre grand cœur !

 

Très affectueusement,

 

Pheach


Newsletter Docosteocam Décembre 2016

Publié le 12 décembre 2016

Consultez la newsletter de décembre 2016


Automne 2016 : quelques jours avant le début de la session annuelle au Cambodge.

Publié le 10 octobre 2016

Consultez la newsletter de l’automne 2016


Eté 2016 : le point sur notre action.

Publié le 21 août 2016

Consultez la newsletter de l’été 2016


Les cadeaux de l’été.

Publié le 17 août 2016

Nous sommes particulièrement reconnaissants et remercions très chaleureusement les créateurs des deux animations caritatives offertes au profit de notre action.

POLYMNIE logo 2 programmes 2016Le 29 juin dernier, avait lieu à Limoges un concert de musique baroque délivré par l’ensemble Polymnie. La qualité de la prestation a submergé l’église St Michel des Lions de vagues d’émotions et de plaisir musical.

La direction de cet ensemble est assurée par Mme Marie-Monique Popesco. Les solistes étaient Renée Geoffrion (clavicorde), Annamaria Popescu (mezzo-soprano), David Peter, Francis chapeau et Mathieu Parneix (violon), Carole chapeau (violoncelle).

Dans un tout autre registre musical et en plein air, les Whispers et le groupe éphémère Big up Project, ont offert à Luz St Sauveur un festival « pop rock soul » le 13 août.

Cécile Combre au chant, Mathilde Combre aux chœurs, Baptiste Assemat au piano, GéXiong à la basse et aux chœurs, Olivier Pocheville à la guitare et au chant, Olivier Cazenave à la batterie, ont enflammé les oreilles et les cœurs d’un public enthousiaste.

Il y avait aussi Nelly, Jean-Marc et Cédric à la buvette, et, bien sûr Christine à la cuisine, aidée de Mathilde.

Nous gardons un souvenir ému et précieux de ces deux soirées.

La providence nous a rassemblé et la beauté des rencontres tracent désormais nos vies.

IMG_2298Les gains de ces soirées vont participer au financement de la création de notre dispensaire à Phnom Penh qui va pouvoir ouvrir ses portes d’ici la fin de l’année.
Encore une fois MERCI…, et pourquoi pas BIS l’an prochain !

 


pourquoi le Cambodge ?

Publié le 25 avril 2016

  • Le cœur tout d’abord : mes premières actions se sont faites dans un pays très pauvre et encore sous le choc de 30 ans de guerre et un génocide (2M de morts sur 8M d’habitants sous l’ère Pol Pot) – c’était une action humanitaire d’aide médicale – l’envie d’aider un pays, des gens, une ambiance qui a accompagné ma jeunesse.
  • Le cœur ensuite lorsque j’ai proposé des traitements ostéopathiques pour les enfants d’orphelinats et que ces traitements ont immédiatement montré leur efficacité
  • Le cœur qui s’ouvre en grand lorsque ce projet est rejoint par Agnès et Bruno avec qui est crée  l’organisation officielle Docosteocam.
  • Le cœur lorsque le médecin responsable des orphelinats ASPECA vient nous demander de la former à l’ostéopathie parce que c’est la première fois qu’elle voit un traitement qui soulage sans prise de médicaments
  • Le cœur toujours lorsque les orphelinats de plus en plus nombreux, viennent faire appel à nous, et, lorsque des collègues se joignent à notre action (7 en 2015, 11 en 2016).
  • Le cœur d’entreprendre la promotion de l’Ostéopathie dans ce pays, et de se situer dans un projet d’économie sociale de développement durable qui allie Santé et Education.
  • Le cœur enfin qui fond en face du sourire et du regard d’enfants soulagés par nos mains, reconnaissants et joyeux de nous accueillir à nouveau l’année suivante.
  • Et, là bas, ce que nous pu donner nous été rendu bien au delà de ce que l’on peut imaginer.

Patrick

 


mission novembre 2016

Publié le 12 avril 2016

La mission de fin 2016 est en pleine préparation.

- L’équipe habituelle, accueillera cinq nouveaux membres : Delphine Alessandrini (Clonas/Varèze, prés de Lyon), Pilar Arango (Bergerac), Viviane Saigne (Limoges), Thach Sotheara (Phnom Penh), Olivier Cazenave (Lourdes).

- C’est donc un team élargi qui participera aux soins délivrés dans sept foyers ou villages, et qui permettra d’enrichir la formation donnée au Dr Sin Sotikun, et de débuter celle d’un nouveau confrère, Dy Sovannara.

 


Beau et émouvant.

Publié le 31 janvier 2016

voici l’extrait d’une lettre de Jean-Paul, cadre ASPECA, qui témoigne de notre travail au foyer de Phnom Penh en décembre 2015. 

Bonjour Monsieur,

Tout d’abord, je tiens à vous remercier à nouveau pour votre intervention auprès des enfants de ce nouveau Foyer ouvert récemment.Capture d’écran 2016-01-31 à 11.06.52

Si vous avez décelé un nombre important de cas de déstabilisation émotionnelle, du en partie au regroupement dans un nouveau lieu et avec un nouveau mode de fonctionnement, nous avons constaté de notre côté, très rapidement après votre traitement ostéopathique chez quelques enfants, des modifications comportementales importantes, essentiellement dans leurs rapports aux autres.

En effet, plusieurs enfants, crispés et bloqués, qui entretenaient des rapports très agressifs ou qui refusaient tout contact sont devenus plus ouverts et apaisés.

De manière plus globale, nous avons également constaté une ambiance plus sereine.